Le Strong ®

Strong logoQu’est-ce que le Strong ?

L’Inventaire d’Intérêts professionnels Strong® est un outil puissant qui constitue une aide à la prise de décisions concernant la vie professionnelle ou le choix d’une formation. Que ce soit pour un premier emploi, pour une réorientation ou pour suivre un cursus de formation, les résultats au questionnaire Strong sont une source riche d’informations.

Strong évalue les intérêts professionnels, pas les compétences ou aptitudes, et les résultats obtenus sur la base des intérêts exprimés guident dans le choix de métiers, d’activités professionnelles, de formations ou de loisirs. En explorant le profil issu du questionnaire, le candidat dispose d’un atout supplémentaire pour accompagner son développement

professionnel qui ne repose pas sur une seule décision, mais sur une suite de décisions prises tout au long de sa vie.

 

 

Qu’apporte Strong à celui qui le découvre ?

Le Strong est un outil permettant d’identifier des centres d’intérêts particuliers qui favoriseront :

  • Une satisfaction accrue au travail
  • Une identification des choix de carrière
  • Un choix de filière d’études et de formations.
  • Un équilibre entre travail et loisirs
  • Une compréhension des aspects de la personnalité
  • Une précision du style d’apprentissage le mieux adapté
  • Une mise en évidence des préférences en matière de leadership, de prise de risque et de travail en équipe
  • Une capacité à se fixer des objectifs et à se projeter dans l’avenir

 

Strong image 1

Que permet d’évaluer Strong ?

   En premier lieu les domaines professionnels généraux.

Les domaines professionnels généraux (DPG) mesurent six types d’intérêts pouvant être utilisés pour décrire une personnalité au travail. Les intérêts de la plupart des personnes s’articulent généralement autour de deux ou trois domaines professionnels qui, combinés, forment un groupe d’intérêts. Les activités professionnelles, les aptitudes potentielles et les

valeurs peuvent également être classées selon ces six domaines. Les résultats de cette analyse permettent de faire un lien entre des intérêts particuliers et des possibilités de carrière et de formation susceptibles de convenir le mieux à la personne.

Les scores standards obtenus sont basés sur les scores moyens d’un groupe d’adultes en activité. Cependant, les études ayant démontré que les hommes et les femmes répondent différemment dans ces domaines, les degrés d’intérêt (Très faible, Faible, Modéré, Élevé, Très élevé) ont été établis en comparant les scores obtenus aux scores moyens des personnes de même sexe.

   Ces 6 domaines de compétences professionnelles sont :

  • Le Conventionnel
  • Le Réaliste
  • Le Social
  • L’Entreprenant
  • L’Investigateur
  • L’Artistique

 

   En second lieu les secteurs d’intérêt de base.

Les secteurs d’intérêt de base représentent des domaines spécifiques d’intérêt, souvent liés à des activités professionnelles, projets, formations et loisirs personnellement motivants et enrichissants. Comme pour les domaines professionnels généraux, les degrés d’intérêt (Très faible, Faible, Modéré, Élevé, Très élevé) ont été déterminés en comparant les scores obtenus par le répondant aux scores moyens des personnes de même sexe.

 

   En troisième lieu les échelles de métiers.

Le Strong met en avant des échelles de métiers. 130 métiers sont référencés et les résultats obtenus au questionnaire identifient les 10 métiers les plus en adéquation avec les centres intérêts de la personne. Ils n’indiquent pas que le répondant doit choisir ces

métiers. Il faut plutôt considérer chacun d’entre eux comme un exemple d’un ensemble de métiers plus large à explorer. Le score obtenu sur une échelle de métiers indique le degré de similarité entre les intérêts particuliers et ceux de personnes de même sexe, exerçant le métier en question et qui en sont satisfaites. Plus le score est élevé, plus l’appréciation pour le métier est partagée par ces personnes et celui qui a répondu.

Strong image 2

   Et enfin les échelles de style personnel.

Les échelles de style personnel décrivent les différentes façons de nouer le contact avec les autres, d’apprendre, de diriger, de prendre des risques et de travailler en équipe. Elles aident à réfléchir aux facteurs qui peuvent avoir de l’importance dans le développement professionnel, permettant de faire des choix plus judicieux et d’explorer

différentes possibilités. Chaque échelle comprend une description à chacun de ses pôles, et le score indique la préférence pour un style plutôt qu’un autre. Les scores aux échelles de style personnel ont été déterminés en comparant les réponses de la personne à celles d’un ensemble de professionnels (hommes et femmes).

   Il y a 5 échelles de style personnel :

  • Le style de travail
  • Le style d’apprentissage
  • Le style de leadership
  • La prise de risque
  • Le travail en équipe