SCIRE Développement

  • Parce que le dirigeant, le manager, le collaborateur est amené à endosser, au moins ponctuellement, des postures professionnelles multiples dans son quotidien.

Diapositive1

 

business people using tablet computer

Les entreprises font de plus en plus appel à un accompagnement extérieur pour consolider et optimiser les compétences de leurs équipes ou répondre à une thématique précise (règlement de conflit, cohésion d’équipe, productivité à accroître, …).

Les dirigeants, les managers et les collaborateurs ont aussi recours à un accompagnement pour s’affirmer au quotidien ou trouver une réponse concrète à une problématique particulière. Etre capable en interne d’apporter rapidement des solutions adaptées est un gage de performance accrue pour l’entreprise.

Adopter une posture « d’accompagnateur » est possible à partir de principes simples : du bon sens, une écoute active, un feedback pertinent, une reformulation-validation, le dépassement de croyances/jugements.

business meeting   group of people in office at presentation

Se former régulièrement est un enjeu majeur pour faire évoluer ses connaissances, ses compétences et ses comportements.

Le formateur ne doit jamais oublier dans cette posture qu’il s’adresse à un apprenant qui est imprégné de 4 réalités : une vision et une expérience uniques, une démarche « passive » issue de son parcours scolaire sans peu d’interactions et de créativité, une diversité de réalités vécues dans son entreprise, une capacité variable à l’adaptabilité et au changement.

Il doit donc se donner les moyens de comprendre le monde de l’apprenant pour s’y adapter surtout si son enjeu est bien de transmettre les messages adaptés aux évolutions de l’entreprise.

business success

L’organisation qui s’adapte, se développe et réussit, a besoin au bon moment des attitudes entrepreneuriales qui vont lui procurer le souffle nécessaire pour se différencier et exister.

La faculté d’adaptation, la gestion du temps, la production d’idées, la capacité à oser et prendre des décisions, la prise de risques sont partie intégrante du bagage de celui qui entreprend.

L’auto-entreprise et la création sur le web sont des marqueurs de cette capacité à entreprendre. Promouvoir la culture entrepreneuriale dans l’entreprise est une exigence dans un monde complexe et ouvert.

businesspeople officeLa coopération et la collaboration favorisent la recherche de solutions partagées autour d’une problématique identifiée dans l’organisation. Elles désamorcent les divergences des points de vue, évitent les tensions et mettent fin à toute forme de conflit.

Elles permettent aux collaborateurs de mobiliser leurs capacités, de travailler efficacement ensemble et de résoudre. Elles supposent enfin un savoir-faire relationnel de la part de celui qui porte la « négociation ».

Adopter cette posture dans l’entreprise est souvent indispensable pour en améliorer les performances. A condition de maîtriser l’art de la communication et de la relation et en comprenant les différents types de comportements.

two business people about to shake handOn ne peut pas ne pas communiquer ! La communication est la trame des relations humaines et elle est « équitablement » répartie entre tous. La difficulté réside dans son décodage et ses manifestations.

Nous construisons notre rapport au monde progressivement par la trame de nos expériences, apprentissages, relations, croyances,…

Nous interprétons systématiquement ce que l’autre exprime en fonction de nos propres représentations.

Nous oublions ainsi trop souvent que le problème entre deux personnes réside d’abord dans la différence des systèmes de perceptions du monde qui les guident. Communiquer efficacement c’est accepter de découvrir le monde de l’autre !

woman with umbrellaLe management des RPS et de la QVT est devenu une constante forte des organisations depuis quelques années.

Dans un contexte économico-social incertain et insécuritaire la résistance au stress s’est affaiblie et les problématiques de santé au travail se sont intensifiées.

Adopter une posture de « préventeur » en amont est un impératif pour l’entreprise afin d’appréhender toutes les formes de RPS et d’y remédier efficacement et simplement. Outils de veille, signaux d’alerte et indicateurs, démarche d’anticipation, gestion de l’urgence , savoir communiquer à bon escient sont autant d’incontournables pour éviter le déclenchement d’une crise.