A propos

L’Union Européenne s’est engagée à partir du Processus de Lisbonne, depuis 2000, dans la transformation de son économie industrielle en économie de la connaissance.

L’objectif affiché par les dirigeants de l’Europe est d’arriver à mettre en route la première économie mondiale basée sur la recherche, l’innovation, le savoir afin de créer de nouvelles activités économiques plus respectueuses de la personne et de l’environnement.

L’économie de la connaissance correspond à un nouveau mode de développement sociétal dans lequel la richesse et la création de valeur résident dans le savoir et les compétences individuelles, collectives. Le capital humain, l’innovation et l’immatériel en sont les piliers.

 

MOOc

 

 

 

Conjointement à cette évolution de notre modèle de société occidentale l’apparition et la diffusion des MOOC (Massive Open Online Courses) depuis 2011 est en train de révolutionner le monde de la formation et de l’éducation. L’accès, via internet ou skype, à des contenus de formation gratuits et illimités va modifier notre rapport au savoir et à la connaissance. En corollaire il impose de doter les élèves, les étudiants, les salariés des moyens de construire leur propre capacité à discerner dans le flot des informations, des formations afin qu’ils puisent construire leur projet personnel ou de le réorienter en fonction des étapes de leur vie professionnelle. Et très certainement de se positionner plus efficacement sur le marché du travail à terme.

 

chemin neuronal

 

 

 

Accompagnant ces transformations de fonds les neurosciences connaissent un essor accéléré et multiforme. Les neurosciences cognitives, notamment, ouvrent de nouveaux horizons pour valoriser le capital humain. La capacité créatrice, l’aptitude relationnelle, les compétences émotionnelles, le processus attentionnel, la prise de décision, la motivation, l’exploration de la mémoire constituent des thèmes de recherches et d’expérimentations. Avec pour finalité mieux « comprendre » l’humain et faciliter l’expression de ses immenses ressources.

« C’est dans cette perspective que nous développons une offre en constante actualisation pour permettre à l’enseignement, d’une part, et à l’entreprise (publique et privée), d’autre part, de préparer leurs apprenants et collaborateurs aux défis d’une société du savoir en constante évolution ».

Une affirmation, un concept !

« Le Plaisir d’Apprendre avec les Neurosciences»

Une activité d’apprentissage mobilise dans un même mouvement six intentions qui par leurs interactions vont contribuer à son efficience et à sa performance 

 

roue

 

 

En quoi notre proposition est-elle originale ?

  • Elle conçoit le soutien scolaire et universitaire, non pas comme une remédiation ponctuelle à court terme (un cours dans une matière), mais d’abord comme un « état des lieux » du potentiel de chaque personne.
  • Elle se base sur une actualisation constante de notre processus d’intervention à partir des travaux menés autour des neurosciences en France, au Canada, aux Etats-Unis notamment.
  • Elle regroupe les caractéristiques fondamentales de la personne qui lui permettent de construire son développement personnel et son insertion socio-professionnelle : attention, émotion, créativité, mémoire, motivation, décision.
  • Elle s’appuie sur des intervenants qui sont coachs et formateurs formés à notre méthode.
  •  Elle privilégie les expériences concertées entre culture scolaire/universitaire et culture du monde du travail.