Coaching

coaching_justine_44441951-1024x680Définir le coaching

La Société Française de Coaching (SFC) définit le coaching comme l’accompagnement de personnes ou d’équipes pour le développement de leurs potentiels et de leurs savoir-faire dans le cadre d’objectifs professionnels.

Bien souvent nous connaissons d’abord le coaching à travers des activités qui l’ont popularisé (sport) ou par des publicités qui l’ont galvaudé (vie, cuisine, chant, régime,..).

Le coaching est cependant bien autre chose. Il correspond véritablement à un « art de l’accompagnement » qui se répand progressivement dans le monde de l’entreprise pour aider les personnes et les groupes à faire face à des situations de plus en plus complexes.

clé coaching

Par extension le coaching s’est emparé du milieu scolaire et universitaire, développant ses propres particularismes, pour permettre aux élèves et étudiants de construire leur projet personnel tout en révélant leurs talents et leurs potentiels.

Que ce soit dans le monde du travail ou le milieu de l’éducation et de la formation le coaching permet à la personne de construire sa propre stratégie de réussite personnelle dans le respect de son identité, de ses valeurs et de ses croyances.

 

 

Etymologie et développement

Le mot coaching vient du français « coche », voiture. Au XVI° siècle le « cocher » était l’homme préposé à la « conduite » de voyageurs qui entreprenaient des voyages encore peu courants.

Cependant l’origine du coaching moderne remonte à l’Antiquité, au V° siècle avant J.C., avec Socrate considéré comme le « père » de cet art de l’accompagnement

« Je crois qu’on ne peut mieux vivre qu’en cherchant à devenir meilleur, ni plus agréablement qu’en ayant la pleine conscience de son amélioration »

Au fil des siècles les philosophes, maîtres à penser, guides spirituels, confesseurs, éminences grises, compagnons des apprentis, éducateurs, … se sont imposés comme autant de coachs en puissance par l’éveil des consciences qu’ils favorisaient auprès de leurs coachés.

Au milieu du 19ème siècle, l’argot universitaire anglais employait le mot « coach » pour désigner un « répétiteur qui aide un étudiant en vue d’une épreuve » (l’entraînant comme une voiture), puis par extension la personne chargée de l’entraînement sportif d’une équipe.

C’est bien à travers l’enseignement du sport que le mot commence à être utilisé en France vers 1930. Et qu’il se répandra progressivement dans l’entreprise au milieu des années 80 en France avant d’être « structuré » par des fédérations professionnelles dans les années 90.

action

Actuellement le coaching s’empare de la vie privée. Les demandes de coaching pour réfléchir à ses choix de carrière, optimiser son style de vie, améliorer ses relations interpersonnelles, choisir un compagnon, réussir un concours, recentrer sa vie professionnelle et personnelle, mieux s’habiller, mieux éduquer, … augmentent inexorablement.